bienvenue à l'atelier graphite


Plan des domaines d'activités des écrivains publics

Atelier graphite est l'association de Bordeaux reconnue d'intérêt général, qui propose des permanences d'écrivain public juriste et médiateurs numériques, dans les quartiers. Structure d'accès aux droits, nous sommes un pont entre les usagers et les institutions : le pont de l'écriture. Notre newsletter mensuelle -épigraphe- est dans l'onglet "chroniques"
 
Les permanences sont accessibles gratuitement et sur rendez-vous pour les personnes orientées par les structures partenaires : mairies de quartier, CCAS, MDSI, centres sociaux et d'animations, associations du champ social, médiateurs : voir le planning

L’association a débuté en 2006 au cœur du quartier Nord de Bordeaux et propose aujourd'hui 500 permanences par an sur le territoire métropolitain. Pour trouver une permanence : voir le plan


Les collectivités nous soutiennent de façon pérenne et permettent notre développement. Nous les remercions pour leur engagement et leur soutien pour nos projets innovants. Grâce à leur engagement, nous avons pu déployer nos permanences et accueillir encore plus d'usagers. La dématérialisation des démarches est un frein considérable pour ceux qui lisent et écrivent le français avec difficulté. Cela a aggravé l'accès aux droits des plus fragiles, et notre action d'accompagnement est saluée par les collectivités qui ont inscrit l'atelier graphite dans leurs priorités d'action de terrain

 

L'équipe est plus que jamais mobilisée pour faire vivre et perdurer un service enraciné auprès des centaines de Bordelais qui, chaque année, font appel aux écrivains publics de l’atelier graphite pour leur rôle de médiateurs juridiques et numériques


Actualités février 2019


Médias-Cité

En quoi le numérique a-t-il modifié votre pratique ?

Il l’a complètement modifiée. Au départ, on l’utilisait en interne pour notre veille juridique et administrative. Mais en 2022, toutes les démarches seront dématérialisées. Nos publics sont à 80% des gens dans l’impossibilité de lire et écrire. Des gens illettrés par nature, par âge, par handicap ou par perte des usages. Ces gens qui ne se débrouillaient pas avec du papier, face à du numérique, ils sont complètement paumés ET humiliés. C’est la double peine.

Avec le tout-numérique, vous voyez arriver un nouveau public, pas nécessairement illettré mais affecté d’illectronisme ?

Tous les gens illettrés, on les a gardés avec des difficultés nouvelles : mail, mot de passe, téléphone… Mais en plus, on a des gens nouveaux, qui jusque-là s’en sortaient en papier et qui n’y arrivent plus ...

 

lire l'article complet de Nathalie Troquereau

Gironde Mag


Atelier Graphite // 157 Cours Balguerie Stuttenberg 33300 Bordeaux  // 05 56 69 82 32 // contact@atelier-graphite.fr

Association reconnue d’intérêt général depuis 2014  // Agrément jeunesse éducation populaire // siret 494 289 093 000 28