Métier

Notre société moderne, héritière des grands montages normatifs occidentaux (droit romain, droit canonique, code civil napoléonien, droits de l’Homme, etc.) en appelle plus que jamais au droit comme instance de régulation pacifique des rapports humains.

Ainsi, « faire valoir ses droits » commence le plus souvent par la production d’un écrit argumenté et formalisé, nécessitant la compréhension et la rédaction de termes propres au jargon juridico-administratif.

Pourtant, à l’heure de célébrer les transferts dématérialisés d’informations et les échanges instantanés de savoirs, notre société continue de produire 10 millions d’exclus face à l’écrit. (cf. dernier rapport de l’INSEE 2011).

Dans ce contexte paradoxal, il semble légitime de se demander de quels recours disposent ces innombrables citoyens précarisés pour se faire entendre d’une administration et d’une justice trop souvent hermétiques aux non initiés.

Les écrivains publics de l’Atelier Graphite reçoivent gratuitement les personnes orientées par les travailleurs sociaux des structures partenaires, pour les informer dans leurs démarches administratives et juridiques et pour les assister dans la rédaction des documents nécessaires à ces démarches.

Les personnes qui ne sont pas orientées par nos partenaires peuvent accéder à nos services par le biais de prestations payantes. Pour plus d’informations et recevoir un devis, merci de nous contacter.

Tous les écrivains publics de l’association sont juristes de formation et titulaires d’un master en droit. Dans le cadre de la loi, seules des informations juridiques et une assistance rédactionnelle sont prodiguées.

Chaque personne est reçue en entretien individuel de 30 à 45 minutes, dans les plus brefs délais et au plus près de son domicile.

Toutes les informations échangées et tous les courriers rédigés restent confidentiels.

Contenus mis à jour le 14.09.2017