Histoire

L’histoire d’une idée un peu folle, une utopie dit-on …

Quelques quadragénaires, amis de longue date, avaient l’habitude de rêver d’un « autre monde », plus humain, plus juste et facilitant l’accès au droit du plus grand nombre. Ils se sont dit « chiche ! »…

Un projet irréalisable pour beaucoup, une impossibilité absolue pour d’autres. Sans se laisser décourager pour autant, les statuts ont été déposés en 2006.

L’association a débuté avec une permanence par semaine rue prunier, au cœur du quartier Nord de Bordeaux. Deux mois plus tard, une autre permanence a ouvert … pour en proposer aujourd’hui plus de 400 par an.

Malgré la progression constante de l’activité et l’utilité de l’action démontrée au fil des années sur le terrain, les financements restent difficiles à mobiliser.

En effet, l’activité d’écrivain public juriste ne relève pas des compétences obligatoires des collectivités : le soutien de ces dernières relève donc le plus souvent d’une bonne volonté de leur part, d’une sorte de « coup de cœur » professionnel. Nous les remercions pour leur fidèle confiance (voir la liste de nos partenaires financeurs).

Aujourd’hui, notre équipe est plus que jamais mobilisée pour faire vivre et perdurer un service enraciné auprès des centaines de Bordelais qui, chaque année, font appel aux écrivains publics de l’Atelier Graphite pour leur rôle de médiateurs administratifs et juridiques du quotidien.

Contenus mis à jour le 14.09.2017